VIDEOS Une victime directe décrit un Habré "tortionnaire", comment il a été torturé

De 1982 jusqu’en décembre 1990, c’est un régime de terreur qui s’est répandu sur le Tchad. De hauts responsables de la Direction de la Documentation et de la Sécurité (la fameuse DDS) a sévit et tenu en joug les citoyens de ce pays. Si beaucoup ont affirmé avoir été torturés par des dirigeants et éléments de cette «police politique», il y a quelques rares individus qui sont passés par les mains du chef de l’Etat de l’époque. En effet, Hissène Habré a eu, selon des témoignages comme celui-ci, à s’occuper personnellement de certains cas. Mahamad Moussa Mouli est traumatisé. Ce vieux de près de 70, trapu et toujours bien bâti raconte avec hargne et d’un ton assez haineux les sévices que Habré lui aurait infligé au Camp 13 (camp militaire de l’époque qui aujourd’hui est devenu place de la Nation). Et pourtant ce vieux qui exhibe tristement les stigmates des sévices qui lui ont frôlé la mort aurait trinqué à la place de son oncle qui devait de l’argent à l’ex-président Tchadien et qui se serait enfui en Arabie Saoudite. Trois extraits vidéos qui vous replongent dans les méandres de ce drame.






Reportage photos



Mardi 25 Mars 2014 - 04:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter