Vague de violence: Un berger tué à coups de fourche à Mbacké



Vague de violence: Un berger tué à coups de fourche à Mbacké
Vague de violence: Un berger tué à coup de fourche à Mbacké
Le département de Mbacké n’est pas à l’abri de la vague de violence qui secoue le Sénégal depuis un certain temps. Un berger peulh, la trentaine environ, a été battu à mort par un groupe de talibés qui voulaient protéger les récoltes de leur guide religieux.
 
Les faits se sont produits dans la journée du lundi 26 novembre dans la commune de Dendeye dans l’arrondissement de Kael (département de Mbacké) plus précisément dans le village de Nguerane. La victime Alassane Sow conduisait, selon des témoins, ses bêtes au pâturage en compagnie d’un de ses frères aînés, Birame Sow.
 
Alassane Sow surveillait son bétail pour éviter qu’il détruise les champs environnants lorsqu’à leur grande surprise, renseigne son frère aîné, un groupe d’individus est sorti de nulle part pour s’attaquer à eux. Ils s’en sont pris à Alassane en lui assenant un coup de râteau. Birame s’étant agrippé sur le râteau pour protéger son frère, d’autres ont roué Alassane de coups avec des fourches et des râteaux. Atteint à la tête, le berger a rendu l’âme, souligne «Vox Populi».
 
Alertée, la gendarmerie a procédé à l’arrestation de deux (2) talibés, Mortalla Gueye et Ibrahima Fall qui sont en garde-à-vue. Selon leurs parents, "c'est Alassane qui a délibérément laissé son troupeau manger toutes les récoltes d'arachide qu'ils avaient entassé dans les champs...". Et renchérissent-ils: "Alassane Sow a brandi un coupe pour frapper Mortalla qui s'est blessé à la main en tentant de se défendre. Et, c'est lorsqu'il a voulu le tuer avec son sabre, qu'il a reçu un coup de fourche sur la tête avant de perdre connaissance...". 

L'enquête se poursuit. 


Mercredi 30 Novembre 2016 - 09:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter