Vainqueur, le Barça pleure Valdés



Vainqueur, le Barça pleure Valdés
A qui gagne perd. Contrairement au dicton, le FC Barcelone , pourtant facile vainqueur du Celta Vigo  (2-0), vient de passer une sale soirée. Certes, le temps de quelques instants, il figure en tête de la Liga . Certes, Neymar  a retrouvé le chemin des filets et Messi  a une faim gargantuesque. Mais le principal est ailleurs : Victor Valdés , capitaine d’un soir, a dû sortir sur civière. Verdict : une rupture des ligaments croisés et une absence de six mois selon Sport.

A la 32e minute, suite à un coup franc anodin des Galiciens, le portier barcelonais retombe mal. Son genou droit flanche, et le double V Catalan s’écroule. Gants sur les yeux, il évacue le terrain sur le caddy-civière. Coup de froid sur le Camp Nou. Cette blessure, à en juger l’effondrement de Valdés, le pousse à un adieu prématuré. Et sans lui, les trophées semblent tout d’un coup moins accessibles… Un cauchemar qui n’a pas empêché son remplaçant Pinto de sortir une double parade tout en bonds à la 52e.

Avant cela, la triplette sud-américaine Messi-Neymar-Alexis avait causé bien des dégâts. Sur un enchaînement à trois, le Brésilien transforme le cadeau du Chilien en ouverture du score. Peu après, Messi était à la conclusion d’une passe laser d’Iniesta. Dans une seconde mi-temps sans relief, Neymar s’est occupé de rassurer son monde en allant marquer son deuxième doublé de la saison seul comme un grand.

Pas de quoi ramener le sourire à un Camp Nou qui vient de faire ses adieux à Victor Valdés. Moche.

Sofoot

Jeudi 27 Mars 2014 - 09:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter