Valorisation du riz local: les membres du CESE plaident pour le soutien des Agriculteurs



La plateforme « Bayy Doundé » a présenté un plaidoyer des différends problèmes de la valorisation du riz local au Conseil Economique, Social et Environnementale (CESE).  La problématique de sa production à sa commercialisation, en passant par le stockage et la transformation, ont été exposés. Ces difficultés se posent avec acuité au Sénégal et surtout aux rizicultures selon Oumar Ndiaye, président de la plateforme intitulé « Plaidoyer pour l’instauration d’un environnement plus favorable  à la commercialisation  du riz local ». La plateforme a présenté sous un document qui résume toutes les difficultés de la filière du riz local avec des recommandations.


Toujours selon le Président de cette plateforme, le riz pèse lourd encore dans le déficit de la balance commerciale du Sénégal. Le document révèle aussi que le riz représente 43% de la production céréalière du Sénégal qui est de 2 millions de tonnes, et le riz local ne représente que 13% de cette part et le riz importé 30%. Les importations représentent 70% des besoins en riz du Sénégal estimés à 800 000 tonnes, le riz représente 7% des importations globales et 28% des importations de produits alimentaires et cela dresse le tableau exagéré dont le Sénégal est approvisionné. Le document décline des pistes de solutions pour régler toutes les difficultés en éradiquant la vulnérabilité du Sénégal causée par la dépendance aux pays asiatiques. Les membres du CESE ont invité les autorités à appuyer davantage les agriculteurs afin qu’ils puissent relever la qualité du riz et de le rendre plus attractif. 


Vendredi 16 Mai 2014 - 12:20




1.Posté par Khalia le 26/05/2014 20:24
bonsoir , j'aimerais beaucoup avoir le contact de ses promoteurs pour la valorisation du riz local .C"est important pour moi svp Magueye Sow j'ai besoin des infos dessus afin d'en faire un projet à presenter à mon école dans les semaines à venir.Merci d'avance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter