Vente de la pointe de Sangomar : Macky risque de perdre gros

La vente de l’avion de commandement militaire « pointe de Sangomar » par le chef de l’Etat Macky Sall s’annonce comme une grosse perte. Déjà réfectionné à plus de 17 milliards par son devancier, Me Abdoulaye Wade, le président Macky Sall ne peut pas vendre l’appareil à plus de 15 milliards, selon des experts.



Vente de la pointe de Sangomar : Macky risque de perdre gros
Même si Wade a légué des caisses vides comme l’a signalé la semaine dernière, le ministre chargé du budget, la cession de l’avion présidentiel ne semble pas être une bonne idée pour approvisionner les caisses de l’Etat. En effet, au cours de son magistère, le président Wade avait profondément modifié l’avion de commandement. Un tuning qui a fini par coûter 17 milliards aux contribuables sénégalais.
 
Toutefois, des difficultés feront face à Macky Sall pour l’écoulement de la pointe de Sangomar, car l’avion « ne peut plus coûter plus de 15 milliards de CFA », révèlent dans le journal « L’observateur », des experts en aviation civile qui poursuivent « nous osons même dire que le président Macky Sall risque de l’écouler en deçà de 10 milliards de FCFA ». « Parce qu’un Airbus neuf coûte environ 60 millions de dollars US (30 milliards de FCFA) », expliquent-ils. Comme quoi l'avion présidentiel est loin d'être en mesure de décanter la situation économique "délicate" actuelle.
 


Lundi 16 Avril 2012 - 11:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter