Vente illicite d’aliments périmés et médicaments dans les rues : le président Sall met en place une police

La pénurie d’eau circonscrite, le président Sall se lève contre d'autres "maux" . A savoir la vente illicite d’aliments périmés et de médicaments dans les rues" contre lesquels, il a concocté un plan bien défini allant d'"action coercitive sans répit", de "dispositif d'alerte" voire même de "police sanitaire". Tout pour "juguler ces phénomènes qui exposent les populations". Des mesures que devront dérouler au plus vite Aminata Touré et son gouvernement.



Vente illicite d’aliments périmés et médicaments dans les rues : le président Sall met en place une police
En effet, à l’ordre du jour du Conseil des ministres tenu hier jeudi, la vente illicite d’aliments périmés et de médicaments dans les rues et dans certaines boutiques le chef de l’Etat a requis de la part du gouvernement  « une action coercitive sans répit ».

Ce, « afin de juguler ces phénomènes qui exposent les populations à des risques sanitaires élevés ».
 
Loin de s’en arrêter là, le président Sall a aussi demandé au gouvernement de « mettre en place un dispositif d’alerte précoce et de développer au plan national, une vigilance accrue et des mesures de police sanitaire sur la qualité des produits de consommation, les denrées alimentaires notamment ».

Mieux, à quelques jours de la Tabaski, il a également invité le gouvernement à accorder une attention particulière à la question de la santé animale.


Vendredi 4 Octobre 2013 - 11:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter