Verdict de la CEDEAO : Me WADE met sa troupe libérale en ordre de bataille



Verdict de la CEDEAO : Me WADE met sa troupe libérale en ordre de bataille


C’est le libéral en chef qui donne l’ordre. Le secrétaire général du parti démocratique sénégalais (Pds), de Paris, a accolé ses lieutenants libéraux pour les inciter à la « guerre » contre les tenants du pouvoir qui ont décidé de « violer » la décision de la Cour de Justice de la CEDEDAO. « Ils (Macky SALL et Cie) font du dilatoire, apportez-leur la réponse politico-judiciaire qui sied », tambourine le « Pape du Sopi » à Versailles (France).

Informé sur la poursuite des notifications officielles d’interdiction de sortir  du territoire, servies à ses protégés, selon « L’Observateur », Me Abdoulaye WADE a soutenu que « c’est le contraire, comprenez, le respect du verdict, qui m’aurait étonné. J’avais la certitude, qu’ils allaient traîner les pieds relativement à l’application de la décision de la Cour de la CEDEAO ».

Pour l’ancien premier magistrat du pays, « il faut que les ripostes soient à la dimension de leur entêtement, sur le double plan politique et judiciaire. On ne peut pas faire recours à une loi anti-démocratique en amont, et être légaliste en aval. C’est impossible ! ». Il avait promis de prendre recul par rapport à la vie politique du Sénégal. Me WADE soutient dans les colonnes du même journal que son silence n’est pas  synonyme de « motus bouche cousue en toute circonstance. (…) ils (médiateurs) doivent aussi leur demander d’arrêter leurs agressions contre nous, à la face du monde entier ». 



Jeudi 28 Février 2013 - 10:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter