Vers des cartes d'identité à puce et en même temps carte d'électeur

Le ministre de l’intérieur Abdoulaye Daouda Diallo a fait part de son projet de cartes nationales d’identité à puce qui débutera en 2015. Il est passé devant les parlementaires hier pour défendre son budget qui est à 65 milliards contre 57 milliard pour l’exercice en cours.



Vers la création de cartes nationales d’identité à puce. Ces cartes seront utilisées comme carte électeur aussi. L'annonce est du ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique. Ainsi, le Sénégal compte entrer dans l’ère des Technologies de l’Information et de  la Communication (TIC) avec  la modernisation de certains documents administratifs. Abdoulaye Daouda Diallo soutient qu’il leur est même proposé d’ajouter le permis de conduire, non sans préciser que la demande va être étudiée.


« Pour le moment nous allons lancer en 2015 la nouvelle carte d’identité, c’est pourquoi je n’ai pas renouveler le contrat avec la société qui gère les pièces nationales d’identité » a-t-il expliqué. A cette occasion, certains députés ont également proposé un vote électronique aux prochaines élections avec les cartes d’identité à puce. Dans ce contexte, le ministre de l’intérieur répondra qu’il est prématuré de soulever la question dans la mesure où, le vote électronique implique la participation  d’autres départements ministériels. Le budget du ministère de l’intérieur qui s’élève à 65 milliards contre 57 milliards pour l’exercice en cours a été adopté par les députés.



 

Ndèye Coumba FALL

Vendredi 5 Décembre 2014 - 10:54




1.Posté par Perrot le 06/12/2014 10:45
Vouloir associer le puçage de la population via le biais de la carte d'identité et l'opacité électorale, c'est effrayant comme projet de société. Les marchands du concept de société Big Brother trouvent encore des clients sur le continent africain.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter