Vers la liberté, Modibo Diop l'arme de Macky contre Pape Diop ?



La date du 11 juin prochain pourrait être pleine de surprise pour l'ancien Directeur général de l'Agence Sénégalaise pour l’Électrification Rurale (ASER). Condamné à une peine de 5 ans de prison après avoir été accusé de détournement de deniers publics à hauteur de plus de 4 milliards avant que le montant des poursuites soit ramené à 400 millions, il pourrait recouvrer tout simplement la liberté. Ce, après trois (3) ans de détention. Le procès en Appel de Modibo Diop qui a eu lieu hier a vu le Procureur requérir trois (3) ans ferme de prison, une peine déjà purgé par le détenu qui a été condamné en première instance à cinq (5) ans de prison. Si le réquisitoire est suivi, ce sera la liberté assurée pour Modibo Diop, le 11 juin, la date du délibéré. 


En effet, le comportement de l'avocat général durant l'audience en dit long sur les motivations de la Chancellerie. Mieux, cette réduction de peine du maître des poursuites s'explique par la volonté du Chef de l'Etat, Macky Sall, lui-même, d'enrôler l'ancien maire de Gueule-Tapée-Fass-Colobane dans les rangs de l'Alliance Pour la République (APR). La preuve, assure "l'As", un grand dignitaire de l'APR a été aperçu au Pavillon spécial, lieu de détention de Modibo Diop en raison de son état de santé. Pour le parti présidentiel, il s'agit de contrecarrer Pape Diop dans sa chasse gardée.





Vendredi 6 Juin 2014 - 12:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter