Vers un mondial dans le noir: les délégués du personnel de la SENELEC annoncent le pire

C’est une véritable mutinerie qui est de mise à la Société Nationale d’Electricité (SENELEC). En rage contre la gestion du Directeur général, Pape Dieng, les délégués du personnel se sont regroupés pour annoncer le combat. Pis, un plan d’action bien ficelé, El Hadji Ibrahima Ngane et Cie annoncent le pire surtout après la plainte que Pape Dieng a servi à certains d’entres les délégués. Mais en ce concerne les consommateurs, c’est la reprise des délestages assurée. Vers un mondial brésilien et les locales dans le noir, avertit El Ibrahima Ngane.



Selon ce dernier, « il y a des difficultés contrairement à ce que le DG dit parce que la SENELEC d’ailleurs ne peut pas faire de bénéfices ». La preuve, charge El Ibrahima Ngane, « si la SENELEC fait des bénéfices…les délestages doivent impérativement arrêter ». Pis, les conditions de travail doivent être les meilleures mais dans toutes les régions, il n’y a pas de logistique, pas de matériels de travail, dans le commercial, il n’y a que des précaires. Dans la production, il y a que des locations, il y a des conditions de travail extrêmement difficiles. Cela veut dire qu’il ne peut pas y avoir de bénéfices ». Pour lui, Pape Dieng confond bénéfice et économie alors qu’ «il n’a pas renouvelé le matériel ».
 
C’est ainsi que le délégué du personnel annonce le pire. «Il y a aussi le problème du réseau de distribution en période de chaleur et à l’approche de la Coupe du monde et des élections locales pendant cette période, il faut s’attendre à des délestages ». A ce risque s’associe, « le climat détérioré au niveau de l’entreprise où tous les délégués se sont réunis pour s’opposer à la gestion de Pape Dieng ». Ils ont même concocté un plan d’action, le premier pour contrer le DG de la SENELEC qui  «a sanctionné des camarades qui sont dans pratiquement à la tête des délégués du personnel. Il les a même esté en justice parce qu’il leur a donné une interpellation par voie huissier depuis vendredi ».
 
Du côté des délégués, « le combat continue ». 


Mercredi 14 Mai 2014 - 13:50




1.Posté par diop le 15/05/2014 00:12
attendez vous a des ripostes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter