Vers une mise en demeure d’Aïda Ndiongue convoquée par le Procureur spécial, Alioune Ndao




Le procureur spécial près la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI), Alioune Ndao  s’intéresse à la fortune de la responsable du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). En prison depuis décembre dernier, elle sera extraite de sa cellule vendredi, dit-on, pour recevoir sa mise en demeure. Aïda Ndiongue atterrit à la CREI. « Le Quotidien » a appris que l’ex-sénatrice libérale sera extraite de sa cellule après demain pour faire face au procureur spécial, Alioune Ndao qui a finit de s’intéresser à la licéité de l’origine de la fortune de l’ancienne sénatrice et mairesse des HLM. Mieux, une mise en demeure est déjà, renseigne la source, dans la poche du bourreau de Karim Wade. Et Aïda Ndiongue tout comme son camarade de parti, aura un mois pour justifier l’origine licite de son patrimoine.


Lors de sa tonitruante conférence de presse peu après l’arrestation de la détenue du camp pénal, le Procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, parlait de 47, 675 milliards de F CFA en argent, bijoux en or et en diamant qui ont été découverts dans les comptes et coffres bancaires d’Aïda Ndiongue à la CBAO-Attajari. La CREI semble décidée à passer à l’action après que le procureur spécial a saisi la Division des Investigations Criminelles (DIC). Ce, soulignent nos confrères, malgré les assurances du ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba invité de l’émission Grand Jury était formel en indiquant que l’affaire ne sera pas transférée à la CREI et que «le dossier sera jugé par le Tribunal régional hors classe de Dakar». 


Mercredi 26 Mars 2014 - 14:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter