Vers une réouverture du dossier Zongo?

Seize ans après l'assassinat du journaliste burkinabè Nobert Zongo, le ministre de la Justice annonce que le procureur général a été saisi pour la réouverture de son dossier.



Le corps du journaliste a été retrouvé calciné à une centaine de kilomètres d’Ouagadougou en 1998.
Le corps du journaliste a été retrouvé calciné à une centaine de kilomètres d’Ouagadougou en 1998.

Norbert Zongo a été tué alors qu'il menait une enquête sur le meurtre de David Ouédraogo, le chauffeur de François Compaoré, frère cadet de Blaise Compaoré, renversé en octobre dernier par un soulèvement populaire.

Le corps du journaliste a été retrouvé calciné à une centaine de kilomètres d’Ouagadougou.

En 2006, la justice avait prononcé un non-lieu dans le dossier.

Jeudi dernier, le président intérimaire du Burkina Michel Kafando a qualifié ce non-lieu d' ''injustice notoire" et "flagrante" et a estimé qu' "on ne peut pas passer ce forfait en pertes et profits".

Norbert Zongo était qualifié d'"incorruptible" et était connu pour son indépendance


BBC Afrique

Mercredi 24 Décembre 2014 - 14:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter