Video-Affaire Karim Wade: Me Ciré Clédor Ly dénonce des manœuvres de l’Etat pour faire avorter leur point de presse

Il s’en est fallu de peu pour que le point de presse des avocats de Karim Wade n’ait pas lieu. A en croire Me Ciré Clédor Ly, un des quatre conseils du mis en cause, des manœuvres ont été faites pour que leur point de presse avorte. «Très tôt, on a essayé de nous déstabiliser en disant que Karim était dans un véhicule banalisé et qu’on le conduisait devant la commission d’instruction», a-t-il fustigé. Vidéo à l’appui.



 Ramant à contre courant de la "version fausse et tronquée de la réalité" servie par le procureur spécial, Alioune Ndao,selon Me Ciré Clédor LY, les quatre avocats de Karim Wade ont tenu un point de presse pour assurer leur "devoir d'information" envers le "peuple et tous ceux qui suivent l'affaire".

A ce propos, l'avocat a d'emblée dénoncer les manoeuvres de l'Etat pour faire avorter cette rencontre. "Des manœuvres avaient été orchestrées pour que ce point de presse n’ait pas lieu. Très tôt, on a essayé de nous déstabiliser en disant que Karim était dans un véhicule banalisé et qu’on le conduisait devant la commission d’instruction", a-t-il révèlé. Avant de préciser, "c'était pour que nous annulions ce point de presse. Nous ne sommes pas tombés dans ce piège».
 
 


Mercredi 17 Avril 2013 - 15:29




1.Posté par ndiaye le 30/08/2013 22:32
Bonjour,
Dans le cadre de la défense de Karim au Tribunal à Dakar, nous ne savons pas s'il est possible d'évoquer à la fois le non respect de la présomption d’innocence et le fond du dossier, c'est à dire évoquer les deux questions lors du procès. Mais de toutes les façons je pense que la priorité c'est d'évoquer le non respect de la présomption d'innocence, quitte à ne parler que de çà ici.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter