Vie des institutions : après la suppression du Sénat la dissolution du Ces en perspective



Vie des institutions : après la suppression du Sénat la dissolution du Ces en perspective
Une nouvelle institution qui prendra en compte le volet environnement avec cent membres est en gestation pour remplacer le Conseil économique et social (Ces). Ses membres seront répartis ainsi : quarante cinq vont provenir des collectivités locales et les cinquante cinq autres seront nommés par le président de la République. Le journal l’As qui l’avait déjà annoncé ajoute dans son édition du jour que le ministre de l’intérieur Mbaye Ndiaye l’a confirmé dans l’émission « face to face » de la Tfm. Tous les corps de métiers à savoir les syndicats, les artistes, les opérateurs économiques qui seront choisis par le président auront la lourde tâche selon le journal de donner un visage beaucoup plus avenant à cette institution.
Une volonté de rupture du moins du point de vue des institutions sera ainsi confirmée.


Samedi 8 Septembre 2012 - 10:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter