Viol collectif sur mineur de 11ans : "Repos biologique" de dix ans requis pour les trois pervers

L’étudiant à la faculté de droit A. Diallo, M. Ashimi, élève à Yalla Surène, I. Diallo, tailleur. Ces trois individus risquent dix années de prisons si le tribunal suit les réquisitions du Procureur de la République. En effet, ces trois énergumènes ont été accusés de viol sur N. Mbaye, une fillette de onze ans avec une extrême perversité.



«M. Ashimi m’a remis 5000 francs pour acheter une glace à «Ice Cream», a déclaré N. Mbaye, la fillette de 11 ans qui é été violée. Et de poursuivre en pleure : «En cours de route, I. Diallo m’a entrainer de force dans une maison à la Sicap Baobab, avant de m’enfermer dans une chambre. C’est ainsi que les autres sont venus se relayer sur moi. A. Diallo m’a demandé de lui faire une «pipe», ce que j’ai refusé».

Après avoir accompli leur forfait, les trois amis ont pris la fuite, mais ont été finalement arrêtés suite à la plainte déposée par la tante de la victime. En effet la victime s’étant ouverte à sa tante, celle-ci l’a amené à Gaspard Camara où le rapport d’expertise médical d’un gynécologue obstétricien a établi «une déchirure récente de l’hymen avec une infection génitale bactérienne à gardenerella  vaginalis associée à une candidose vaginale».

Ousmane Demba Kane

Jeudi 2 Avril 2015 - 14:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter