Viol sur une domestique: L’étudiant en 4éme année d’Anglais nie les faits



Viol sur une domestique: L’étudiant en 4éme année d’Anglais nie les faits
L’histoire est sur toutes les lèvres à la cité Hamo 4, une localité du département de Guédiawaye. Un étudiant en 4e année au département d’Anglais à l’UCAD est accusé du viol d’une domestique qui vient de boucler ses 18 hivernages. La demoiselle M. Fall accuse M. Nd. Faye de l’avoir contrainte à des rapports sexuels, en pointant sur elle un couteau.
La domestique a expliqué aux limiers du commissariat central de Guédiawaye qu’en l’absence de la maîtresse de la maison partie en voyage, l’étudiant l’a trouvée dans la cuisine en train de préparer le déjeuner et lui a mis le couteau sous le nez. Prise de panique, elle l’a suivi dans sa chambre où ils ont entretenu le rapport sexuel. Après avoir satisfait sa libido, raconte la présumée victime, M. Nd. Faye lui a intimé l’ordre de prendre une douche. Ensuite, il lui a signifié la fin de son contrat, alors qu’elle travaillait dans cette maison depuis peu.
Lors de son audition, l’étudiant a tout nié. M. Faye a soutenu qu’il a été provoqué par la domestique qui a arraché la couverture de son lit et tiré sur sa culotte. Mais, a-t-il ajouté, il n’a pas répondu à son invite. Pour lui, il n’a jamais été question d’entretenir des relations charnelles avec elle. L’étudiant a ajouté que la domestique a inventé cette histoire, parce qu’il lui a dit qu’il allait tout raconter à sa sœur qui est sa patronne. Mais il a été déféré au parquet pour viol.

Enquete
 


Samedi 20 Juin 2015 - 12:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter