Violation du commun accord : le pôle de la majorité présidentielle déplore la division de l’opposition



Le pôle de la majorité présidentielle regrette profondément le comportement de l’opposition. « Il faut que les division internes qui risquent  de porter un préjudice aux intérêts du Sénégal et  des Sénégalais dans le cadre du dialogue national prennent fin.  Dans la même lancée, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique et le président de la Commission électorale nationale autonome (CENA) doivent veiller scrupuleusement au respect des décisions et procédures acceptées d’accord-parties par les pôles pour le bon fonctionnement des travaux », exige le pôle de la majorité présidentielle qui, à travers un communiqué rendu public, reste attaché à la mise en œuvre du processus du dialogue national et, particulièrement, de la revue du code électoral. «La surprise fut grande et générale de constater que l’opposition a violé les principes acceptés d’un commun accord à la plénière en se faisant représenter par des plénipotentiaires dont le nombre exorbitant dépassait largement le quota qui lui était fixé (10 plénipotentiaires) qui a été unanimement approuvé par la plénière du 09 Juin 2016 », se désole Me Ousmane Seye.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         
 


Jeudi 16 Juin 2016 - 12:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter