Violence : Le siège de Rewmi attaqué et vandalisé par des nervis, il y a eu plusieurs blessés

Le siège du parti Rewmi, parti de l’ancien premier ministre Idrissa Seck situé à Diamalaye a été attaqué et vandalisé hier par des nervis armés. Une attaque qui a fait plusieurs blessés dont certains dans un état sérieux.



Violence : Le siège de Rewmi attaqué et vandalisé par des nervis, il y a eu plusieurs blessés
 
La violence a eu lieu au moment où  la jeunesse du parti Rewmi tenait une réunion pour peaufiner les stratégies afin de préparer la marche de l’opposition du 14 octobre prochain. C’est le moment choisi par une dizaine d’individus pour faire une descente assez musclée au siège du parti d’Idrissa Seck sis à Diamalaye à Yoff.

Des jeunes armés de couteaux, de coupe-coupe, d’après le secrétaire permanent du Siège de Rewmi, Samba Thioub « Ont pris d’assaut les lieux et se sont, maladivement, attaqués à des jeunes qui étaient en train d’assister à une réunion préparatoire de la marche de la Coalition « Mankoo Wattu Seneegal  prévue le 14 octobre prochain ».
 
Sur les lieux, éclatèrent alors des affrontements qui se sont soldés par plusieurs blessés, dont certains dans un état sérieux.

Khadim FALL

Dimanche 9 Octobre 2016 - 08:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter