Violences Universitaires: Aminata Touré met en garde les étudiants



Face à ses militants à son quartier général de Grand Yoff, le Premier ministre n’a pas manqué de se prononcer sur la crise universitaire. Après la relaxe des 22 étudiants au bénéfice du doute par le tribunal dans l'affaire de destruction de bien appartenant à l'Etat, de rassemblement illicite et de violences et voies de faits à agent de la force publique, Aminata Touré a lancé un message d'avertissement aux étudiants. "On ne peut pas accepter la violence à l’université pour quelque raison que ce soit ", a-t-elle soutenu tout en précisant que  force restera à la loi.

La cheffe du gouvernement a  invité les étudiants à cultiver un comportement citoyen,  appelé tout le monde au dépassement pour que les cours reprennent. « Je les appelle à pacifier l’atmosphère, à revenir à la table de discussion » martèle -t elle.


Vendredi 30 Mai 2014 - 12:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter