Violences pré-électorales: Harouna SY contre Alioune Tine et Seydi Gassama



Violences pré-électorales: Harouna SY contre Alioune Tine et Seydi Gassama

Les manifestations ayant occasionné morts d’homme notamment l’étudiant Mamadou Diop, lors de la période pré-électorale de la dernière présidentielle 2012 loin d’être bouclées. Mais le commissaire Harona SY devra prendre son mal en patience. Ce, avant d’en découdre avec le président de la commission de défense des droits de l’homme et le secrétaire général d’Amnesty International section Sénégal dans l’affaire dite des dénonciations calomnieuses dont le commissionnaire Sy se dit victime.


Alioune Tine ayant fait faux bond au Tribunal hier en raison selon l’avocat du droit de l’hommiste d’ « une hypertension qui l’aurait retenue chez son médecin », le dossier  a été renvoyé au 12 mars prochain. Partie Civile, Harona SY réclame deux (2) milliards contre une demande de reconventionnelle de 200 millions.
En effet, suite au concours pour une mission de l’Organisation des Nations Unies (ONU) réussi par le commissaire, les mis en cause, rappelle le journal « l’as », n’avaient pas manqué de saisir l’instance à travers une correspondance pour préciser qu’Harona SY fait l’objet d’une procédure judiciaire sur la mort de l’étudiant Mamadou Diop durant les manifestations préélectorales de janvier 2012. 


Jeudi 27 Février 2014 - 12:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter