Violences universitaires: 22 étudiants devant la barre mardi

22 étudiants ont été placés sous mandat de dépôt pour les infractions de participation à une manifestation non autorisée. Ils ont passé la nuit à Rebeuss hier, vendredi. 58 autres ont été libérés avec leurs séquelles des brimades policières. Les autres seront jugés mardi 27 mai prochain.



Les 80 étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop qui ont été arrêtés mercredi dernier lors des violents affrontements les ayant opposés aux forces de l’ordre, ont été déférés hier devant le procureur. Parmi eux 22 ont été placés sous mandat de dépôt pour, trouble à l’ordre public, destruction de biens appartenant à l’Etat, actes de vandalisme et violences et voies de fait à l’agent de la force publique. Ils vont comparaître mardi prochain devant le tribunal des flagrants délits. Les autres ont été relâchés après audition, parce que l’enquête selon "l'observateur",  n’a pas révélé leur implication dans les échauffourées.


La listes des 22 étudiants placés sous mandat de dépôt :
El Hadj Dia, 23 ans, études non précisées
Mbaye Guèye, 26 ans, études non précisées
Alassane Sine, 22 ans, études non précisées
Soulaymane Sané, 27 ans, Master 1 Histoire
Abdoulaye Diagne, 24 ans, nouveau Bachelier
Serigne Abdoul Ahad Ndiaye, 25 ans, 2e année Lettres
El Hadji Mansour Sylla, 23 ans, 1er année Physique Chimie
Mamadou Hann, 22 ans, élève
Yankhoba Dabo, 26 ans, 3e année Geographie
Cheikh Ahmed Tidiane Ndiaye, 25 ans 2e année Anglais
Aldiouma Sam, 21 ans, 2e année Lettres
Boris Diouf, 24 ans, 2e année lettre
Gabriel Diouf, 21 ans, 1er année Philosophie
Daouda Sagna, 25 ans, études non précisées
Abdou Malick Kandji, âge et études non précisées
Mouhamadou Mbacké Diop, 25 ans, études non précisées
Mohamed Faye, 22 ans, études non précisées
Ansou Kouaté, 28 ans, études non précisées
Landa Yiradiang, 25 ans, études non précisées
Djimba Tiam, 19 ans, 1er année Histoire
Saliou Niasse, 24 ans Lettres Modernes
Habib Sarr, 21 ans, 1 er année Espagnol


Samedi 24 Mai 2014 - 11:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter