Violents heurts entre apéristes et progressistes à Kolda : la machine judiciaire se met en branle et des têtes tombent



Violents heurts  entre apéristes et progressistes à Kolda : la machine judiciaire se met en branle et des têtes tombent
Retour sur la chaude journée d’avant-hier jeudi lors de l’installation du maire de Dabo, à 51 Km de Kolda où les partisans du Président de la République, Macky Sall et du Président de l’Assemblée nationale respectivement de l’Alliance Pour la République (APR) et de l’Alliance des Forces du Progrès (AFP) en sont venus aux machettes, haches et pierres. Ce, pour dire que la machine judiciaire a fini de se mettre en branle.


Il s’agit de cinq personnes qui ont été déférées hier au parquet de Kolda où la sentence n’a pas tardé à tomber. Elles sont placées sous mandat de dépôt pour les chefs d’accusation d’actes de vandalisme, agression, trouble à l’ordre public, bagarre. Le camp d’Idrissa Baldé de l’APR et celui de Sékou Diaby, tous deux de la mouvance présidentielle, avaient gagné ensemble les élections locales. C’est au moment du partage du gâteau que les choses ont viré au drame : 14 blessés lors des affrontements. 


Samedi 19 Juillet 2014 - 12:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter