Virus Ebola : le Sénégal en alerte renforce les mesures de prévention

La prudence n'est jamais de trop. Si aucun cas de la fièvre Ebola n'a été encore « importé » de la Guinée, les autorités Sénégalaise prennent les devant en multipliant les actes de préventions. A ce jour, 127 cas dont 83 décès ont été enregistré. La capitale Conakry n'a pas été épargnée avec 12 cas de fièvres dont 4 décès.



Les autorités Sénégalaises ont renforcé le dispositif de contrôle sanitaire au niveau des frontières. Celles aériennes et terrestres qui ne sont pas encore fermées sont en état d'alerte. « S'agissant de la frontière aérienne, un plan d'action, de riposte à l'épidémie a été fait. Ce plan prend en charge le volet de renforcement de la surveillance épidémiologique de la frontière en contrôlant systématiquement les voles en provenance surtout de la zone d'épidémie », informe Dr Alioune Fall.


Pour ce qui est de la sécurité interne de l'aéroport, Dr Fall annonce qu'il « y a une bâche pré-positionnée dans l'optique de traiter tout un avion ». En plus des kits de protections individuelles, il y a des fiches de localisation des contactes, c'est-à-dire des fiches de traçabilité.


Au niveau de l'association internationale du transport aérien (Iata), il y a des mesures et des normes. Selon MFall, parmi ces normes, les compagnies aériennes ont le devoir de veiller à ce que les malades ne soient pas transportés, à ce que tout événement qui survient au même pays d'embarquement ou dans l'aéronef ou à l'atterrissage soit bien établi appelle la déclaration générale de l'aéronef. Donc, il atteste que toutes les compagnies sont en état de veille.
 

 

 
 

Infographie de l'historique d'Ebola/ Lemonde
Infographie de l'historique d'Ebola/ Lemonde



Jeudi 3 Avril 2014 - 14:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter