Visa, construction, Energie : Bictogo, un scandale Sénégalais

Les 12 milliards de F CFA filés à Adama Bictogo après l’annulation des visas d’entrée au Sénégal, au nom d’un dédommagement scandaleux, ne sont que l’arbre qui cache la forêt des gâteries que le Sénégal accorde à ce proche d’Ouattara.



L’ivoirien et proche de Alassane Ouattara Adama Bictogo avait reçu de l’Etat du Sénégal 12 milliards de F CFA en guise de dédommagement, après l’annulation des visas d’entrée dans notre pays, qu’il délivrait. Un cadeau scandaleux si on sait que, non seulement ce contrat avait été octroyé sans appel d’offres à Bictogo mais aussi, que cette rupture de contrat n’a jamais fait l’objet d’une procédure d’arbitrage. Ce, alors que Bictogo qui raflé  des milliards de F CFA avant la rupture de ce contrat, prétexte des investissements qu’il aurait fait.
 
Selon nos confrères de « Libération », à la vérité, ce cadeau financier n’est que l’arbre qui cache la forêt des cadeaux faits par le Sénégal à ce proche de Ouattara depuis qu’il a investi la sous-région après avoir été éclaboussé dans un scandale de détournement de fonds en Côte d’Ivoire. A côté de Sneida à qui il a été accordé le marché des visas sans aucune mise en concurrence, Bictogo a monté à Dakar Energie solaire du Sénégal, Société Africaine des infrastructures et de l’énergie du Sénégal. Afrique infrastructures et développement du Sénégal  et Marylis Btp.
 
Cette dernière société a obtenu le marché de réfection  de certaines préfectures sans appel d’offres. Alors que la société spécialisée dans  de l’énergie appartenant à Bictogo a bénéficié d’un marché à la Senelec depuis l’époque de Pape Dieng. Un marché qu’elle n’a jamais exécuté. 


Dimanche 8 Mai 2016 - 10:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter