Visite Barack Obama-Amnesty International : les risques qu’encourt le président Macky Sall

La venue du président Barack Obama sous nos cieux ne sera pas du tout de tout repos pour le président de la République, Macky Sall qui encourt même des risques dont il est loin de se douter. Figurez-vous qu'Il fera l’objet de dénonciations, lui et son général ministre de l'intérieur, Pathé Seck pour "forfaiture".



Visite Barack Obama-Amnesty International : les risques qu’encourt le président Macky Sall


Ce, de la d’Amnesty Internationale par rapport aux « interdictions de manifester" servies par le nouveau régime à "des citoyens ces derniers temps » qui constituent "une atteinte à la liberté d'expression qui n'existe pas dans les grandes démocraties comme les Etats Unis où les gens manifestent même devant les grilles de la Maison Blanche", selon le secrétaire exécutif de l'ONG des droits de l'homme, Seydi Gassama qui précise sur les colonnes du journal "L'As", "c'est pourquoi, nous comptons dénoncer le Président et le ministre de l'intérieur pour avoir commis cette forfaiture" lors de la visite du président américain.


Vendredi 24 Mai 2013 - 13:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter