Visite dans les zones inondées : Prési peut rester au Palais !



Visite dans les zones inondées : Prési peut rester au Palais !
Pour la première visite, l’année dernière, visite inopinée et en pleine nuit auprès des sinistrés des inondations, c’était un grand coup médiatique, un geste fort, expression de l’attitude d’un chef d’Etat qui a promis d’être proche de son peuple. Le même geste perd toutes ces caractéristiques  si cela devient permanent et programmé comme c’est le cas pour la visite prévue ce vendredi. Le chef de l’Etat n’a pas besoin de se déplacer sur le terrain pour  savoir l’état d’avancement des travaux d’aménagement des zones inondables et des sites de recasement. On peut montrer sa détermination au peuple à faire face à ce phénomène et gagner leur sympathie en transformant le Palais en quartier général, le lieu de coordination de la lutte contre les inondations. Surtout rester au pays le temps de dépasser ces moments difficiles pour tous ces sénégalais, victimes des inondations. Il ne fait pas trop sérieux et pertinent de visiter des sinistrés pour par la suite prendre par exemple les airs pour des visites à l’étranger. Il est annoncé le prochain voyage présidentiel pour le 25 Août en Namibie.

Les gestes qu’un chef d’Etat pose, peuvent faire souvent l’objet de commentaires de la part de ses adversaires politiques et des simples citoyens. Voilà pourquoi, il faut y aller avec beaucoup d’attention. Déjà Mamadou Diop Decroix parle de saupoudrage là où des sinistrés demandent au président de ne pas venir car ils en ont assez des promesses, ils veulent des solutions définitives à ce phénomène. D’ailleurs le ministre en charge de la restructuration et de l’aménagement des zones d’inondations est sur tous les fronts depuis le début de l’hivernage et Khadim Diop est trop seul pour expliquer aux populations les efforts du gouvernement pour les soulager de ce phénomène des inondations. En une semaine, il est passé deux fois sur le journal de 20heures de la télévision nationale, une fois dans le 21heures et 22heures de la RFM en page spéciale sur les inondations et une fois sur le 12heures de Sud FM comme invité. Et partout les mêmes explications ! Où sont les techniciens des ministères concernés ? Nous avons même constaté que lors de son dernier passage ce 14 Août sur la RTS1, le ministre Khadim Diop a perdu la voix n’ayant pas surtout eu le soutien de la présentatrice Maïmouna Ndir pour souffler. Cette dernière a laissé le ministre dérouler jusqu'à perdre le souffle.

Faisons moins de politique sur cette question de vie et de mort, laissons les techniciens avec les moyens nécessaires faire leur boulot. Que ces derniers prennent leurs responsabilités pour des solutions définitives loin d’un calcul politique et surtout loin « de la vision du président et sur instruction du Premier ministre et du ministre… ».

Prési peut rester cette fois-ci au Palais !


Jeudi 15 Août 2013 - 17:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter