Visite du Ps à Touba : Abdoulaye Wilane appelle au consensus contre le terrorisme.

Touba fait l’objet de toutes les attentions de la part des hommes politiques surtout à l’approche du Grand Magal de Touba. En effet, le chef de l’Etat est annoncée dans la ville sainte ce jeudi, mais une forte délégation du Parti socialiste, avec à sa tête son Secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng, l’y a précédé hier. Cette occasion a été saisie par le porte-parole du Ps pour appeler les Sénégal à un consensus pour lutter contre le terrorisme.



 «Nous, socialistes, par responsabilité historique, par patriotisme, par devoir, nous appelons à un consensus national fort et sincère, sans calcul, pour l’aboutissement, pour l’avènement d’un sursaut national autour des questions fondamentales, l’intégrité territoriale, l’unité nationale, la cohésion sociale, le caractère républicain, laïque et sociale de notre République, la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes». Ces propos sont d’Abdoulaye Wilane qui se prononçait sur le terrorisme, hier, en marge de la visite du Parti socialiste (Ps) à Touba à une semaine du Magal.

Selon l’édile de Kaffrine, tous les Sénégalais doivent jouer leur partition dans cette bataille contre le terrorisme et ne pas laisser tout le travail à l’Etat : «Nous pensons qu’au moment où l’Etat devra continuer à faire ce qui relève de sa responsabilité qui est de protéger les biens et les personnes, garantir le fonctionnement régulier des institutions, doter l’armée et les forces de sécurité de moyens et de ressources (…), les citoyens doivent faire preuve de vigilance et les autorités coutumières et religieuses avec lesquelles nous avons en partage la responsabilité d’incarner le Sénégal et éduquer, former, avertir, prévenir et rassurer, aussi».

Et Abdoulaye Wilane de conclure : «Quelle que soit la posture qu’on a vis-à-vis d’un pouvoir en place, si nous aimons ce pays, si nous prétendons vouloir travailler pour ce pays, servir ces citoyens, on ne peut pouvoir le faire que dans la paix, la stabilité. Que dans la République» 

Ousmane Demba Kane

Mardi 24 Novembre 2015 - 10:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter