Visite du Roi Mohamed VI au Sénégal: Une bagarre entre éléments de sécurité entache la fête

La visite du Roi chérien, Mohamed VI n’a pas été sans anicroche. Les éléments de sécurité ont failli tout saboter. Une bagarre a éclaté entre la garde rapprochée de Macky Sall et des éléments de la gendarmerie royale. Tout serait parti d’un officier marocain. Les faits qui remontent à jeudi dernier au palais présidentiel de Dakar n’ont pourtant pas été relevées jusqu’ici par la presse sénégalaise. PressAfrik qui a visité la presse marocaine s’est rendu compte que l’officier en question qui est capitaine de la gendarmerie royale aurait été rapatrié au Maroc pour être placé en détention préventive dans une prison militaire à Rabat.



Visite du Roi Mohamed VI au Sénégal: Une bagarre entre éléments de sécurité entache la fête
L’information avait fait grand bruit, une bagarre entre gardes rapprochées sénégalaise et marocaine au palais présidentiel à l’occasion de la visite d’amitié et de travail du roi Mohamed VI à Dakar. L'affaire a pris une toute autre tournure avec la mise aux arrêts d'un officier de la garde royale marocaine.

En effet, un capitaine de la gendarmerie royale, faisant partie du dispositif de sécurité accompagnant le Roi Mohammed VI au Sénégal, aurait été rapatrié au Maroc pour être placé en détention préventive dans une prison militaire à Rabat, rapporte le journal arabophone Assabah dans son tirage du jour.
L’officier marocain serait impliqué dans l’accrochage survenu jeudi dernier, au palais présidentiel à Dakar, entre les gardes rapprochées du président Macky Sall et de son hôte le Roi Mohammed VI.

Selon Assabah, le capitaine de gendarmerie est poursuivi pour la charge de « Violation des règlements militaires », après avoir été reconnu coupable de la rixe éclatée jeudi dernier, au palais présidentiel à Dakar, entre les gardes rapprochées des deux chefs d’Etat.

C'est à l’arrivée du Roi Mohammed VI au palais de l’avenue Senghor jeudi dernier que les faits se sont produits. Ses gardes auraient voulu l’accompagner jusqu’à l’intérieur du Salon d’honneur. Ils ont été empêchés par ceux du président Macky Sall qui voulaient limiter l’accès à la salle. Une bagarre s’en est suivie entre les deux services de sécurité, engendrant un désordre qui aurait irrité le souverain marocain.


Mercredi 27 Mai 2015 - 13:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter