Visite présidentielle en Casamance: zappées par Macky, les familles des victimes du "Joola" ne cachent pas leur colère



Les familles des victimes et naufragés du Joola sont très remontés contre le Président de la République et le Gouverneur de la Région de Ziguinchor. N’ayant pas pu obtenir une audience auprès du Chef de l’Etat comme il l'a fait pour toutes les forces vives de la Casamance durant toute la journée du mardi, l’Association Nationale des Familles victimes et naufragés du bateau le "Joola"  n’a pas caché sa colère. Elle dénonce une discrimination orchestrée par Gouverneur de la région de Ziguinchor.


Selon le porte-parole de ladite Association, Boubacar BA, «une demande d’audience en bonne et due forme a été déposée par l’association comme toute force vive de la Casamance auprès du Gouverneur bien avant qu’on annonce officiellement l’arrivée du Président de la République à Ziguinchor. En retour le Gouverneur nous avait rassurés de la bonne réception de notre requête au niveau de la Présidence". Mais, "aujourd’hui force est de reconnaître que cela n’a pas été fait parce que le protocole de la Présidence nous a confirmé qu’aucun document de requête venant de l’association nationale des familles des victimes du Joola n’a été reçu au niveau à la présidence», dézingue le porte parole. 


L’association des familles des victimes et naufragés du Joola ne manque pas de demande au Président de la République à rectifier le tir avant de quitter la région de Ziguinchor. 
iGFM


Mercredi 19 Mars 2014 - 11:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter