Vitrolles: le chantier de la mosquée frappé par un incendie

Le site de la future mosquée d'Aubagne (Bouches-du-Rhône) avait lui aussi déjà fait l'objet d'un acte malveillant en octobre...



Vitrolles: le chantier de la mosquée frappé par un incendie
Pour les fidèles, difficile de croire à un pur accident. Le chantier de la future mosquée de Vitrolles (Bouches-du-Rhône) a subi un début d'incendie dans la soirée du 30 décembre. Le feu, contenu par l'intervention des pompiers, a détruit un bâtiment modulaire (Algeco) abritant les outils des ouvriers, précise La Provence. Le projet de mosquée, porté par une association musulmane (l'AFCCMV), est soutenu par le maire PS, Loïc Gachon, qui a en revanche publiquement critiqué, en novembre, l'activité d'une autre mosquée, salafiste (Al Albani).


Déjà un acte malveillant en octobre
Le chantier actuel, démarré en août sur un terrain de 4.000 m², en bordure de l'autoroute A7, a déjà été visé par un acte malveillant en octobre. Selon un témoignage de Chérif Lounès, secrétaire de l'AFCCMV, une tête de sanglier avait été retrouvée devant l'entrée du terrain, où des fidèles ont installé des tentes pour pratiquer leur culte. Ce n'est malheureusement pas la première fois que ce type d'insulte est pratiqué dans le secteur.

Source: 20minutes.fr


Samedi 2 Janvier 2016 - 10:53




1.Posté par Houria Lounes le 03/01/2016 08:00
COMMUNIQUÉ AFCCCMV Incendie d'un algéco de chantier sur le site du centre musulman de Vitrolles en cours de construction. L'Afcccmv tient à démentir l'article alarmant paru dans le journal La Provence dont le but recherché est de créer du sensationnel surtout par les temps qui courent. C'est irresponsable. Un simple feu d'une baraque de chantier est devenu pour ce média "le chantier de la mosquée ravagé par un incendie". Non seulement c'est faux mais le cliché de la photo publiée a été volé par un "correspondant" du journal connu pour avoir été en tant qu'élu municipal un opposant au projet. Ce photographe était étrangement présent sur les lieux avant tout le monde. Il est rentré sur le terrain sans autorisation, sans décliner son identité dans l'irrespect total des règles de la déontologie. Contrairement à ce qu'a écrit La Provence en cette nouvelle année, le chantier du centre musulman de Vitrolles n'a pas été "ravagé" et la construction de déroule normalement et sereinement. C'est un acte soit accidentel soit celui d'un insensé et provocateur mais il ne saurait perturber l'évolution des travaux. Il en sera de même pour toute autre action qui viendrait à s'attaquer au projet car ce dernier se poursuit et il reçoit l'appui des vitrollais dans leur ensemble hormis quelques jaloux, incultes attardés ou envieux ou encore extrémistes. Nous appelons tous les fidèles à la vigilance et à la patience. Nous sommes convaincus que les vitrollais sauront être solidaires pour la réussite de cet ensemble qui une fois achevé fera la fierté de la ville et qui s'inscrit déjà en harmonie avec son environnement. Le bureau de l'Afcccmv 1 bd Paul Guigou 13127 Vitrolles

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter