Vives tensions à Thiès : le Khalife de la famille Ndiéguène désamorce la bombe



Thiès a failli renouer avec les violences cet après-midi car, les jeunes de l’opposition avaient décidé de braver l’interdiction préfectorale de marcher malgré la présence massive des éléments des forces de l’ordre.

 En effet, débutant leur rassemblement par petits groupes, les jeunes de Manko Wattu Senegaal, section Thiès ont été vite dispersés par les policiers qui avaient déjà investi les points sensibles de la commune.
                         
L’issue plus ou moins pacifique du rassemblement est due à l’appel de Serigne Mounirou Ndiéguène, le Khalife de la famille Ndiéguène qui, après s’être entretenu avec Déthié Diouf, l’un des initiateurs de la marche, a obtenu son accord pour l’arrêt de leur activité, ne serait-ce en hommage au défunt Khalife général des Tidianes.

Cette marche a occasionné une dizaine d’arrestation parmi les jeunes mais, ils ont tous été finalement libérés.

Déthié Diouf et ses camarades ont cependant déploré la posture des dirigeants au niveau national de Manko Wattu Senegaal, qui, selon eux, n’ont pas pris part à la manifestation.

Ousmane Demba Kane

Vendredi 24 Mars 2017 - 19:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter