Vol MH17 : un enregistrement accablant pour les séparatistes



Dans une conversation dévoilée par les services secrets ukrainiens, ayant eu lieu vingt minutes après le crash, un commandant séparatiste affirmerait avoir abattu un avion une demi-heure plus tôt. À l’autre bout du fil lui répond un haut responsable russe.
Une autre conversation entre deux présumés militants séparatistes pro-russes se serait tenue. En voici des extraits :
- “C’est vraiment un avion civil. – Est-ce qu’il y a beaucoup de gens ? – Beaucoup! Des débris sont tombés sur les maisons. – Quel type d’avion ? – Je ne sais pas encore, je n’ai pas été sur les lieux. – Des armes ? – Rien du tout. Juste des affaires civiles, du matériel médical, des serviettes, du papier toilette. – Des documents ? – Oui, un passeport d’un étudiant indonésien.”
“Ce n’est pas la dernière preuve que nous allons publier, avec l’autorisation du président ukrainien, afin d’exploiter tous les canaux d’information et pour que l’enquête sur ce crime soit impartiale, pour s’assurer que ces militaires russes qui l’ont commis seront punis”, a affirmé Valentyn Nalyvaichenko, le chef des services secrets ukrainiens.

euronews

Vendredi 18 Juillet 2014 - 13:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter