Vol en réunion, usage d'arme: le fils du magistrat Taïfour Diop et sa bande encourent 10 ans de travaux forcés

Dix (10) ans de travaux forcés, c'est la peine que risquent le fils du magistrat Taïfour Diop et sa bande attraits hier devant la Chambre criminelle de Dakar pour les faits de vol en réunion avec violence, usage d'armes. Le délibéré de cette affaire sera connu aujourd'hui.



Vol en réunion, usage d'arme: le fils du magistrat Taïfour Diop et sa bande encourent 10 ans de travaux forcés
Dans la nuit du 14 au 15 juillet 2012, François Mathieu, Directeur de société a conduit sous bonne escorte, Abdou Aziz Diop, fils du magistrat Taïfour Diop, à la gendarmerie pour vol en réunion commis la nuit avec effraction et violence. Le plaignant expliquait que des malfaiteurs se sont introduits dans son domicile pour lui soutirer la somme de trois (3) millions de F CFA., des ordinateurs, des téléphones portables, une chaîne et bague en or. Ce, sous la menace d'un couteau à la gorge qu'ils avaient brandi pour le tenir en respect avant de l'inviter à leur donner le code du coffre-fort. 

Mieux, François Mathieu a précisé devant les enquêteurs que les malfaiteurs parlaient créole ou portugais et qu'ils étaient au nombre de trois (3) dont Abdou Aziz Dio. Sans perdre de temps, les hommes en bleus ont effectué une descente sur les lieux de l'infraction et ont constater la présence d'un véhicule de marque chevrolet immobilisé devant l'immeuble de la victime. A l'intérieur, ils ont découvert une paire de gant en caoutchouc, un permis de conduire du nom d'Abdou Aziz Diop, un contrat de location de voiture et une sacoche noire contenant des armes factices. 

Le 15 juillet vers les coups de 09 heures, les pandores sous la conduite d'Abdou Aziz Diop, ont effectué une descente à Sacré Coeur au domicile de Charles Ricardo qui aurait participé au cambriolage. Ce dernier a été mis aux arrêts sans grand problème. Les nommés Joachim Antonio Monteiro, et Mass Sakho suivront, Admilson Ribeiro Borges étant parvenu à fuir, livre "Libération". 

Interrogé, le fils du magistrat Taïfour Diop enfonce Mass Sakho qui "serait à l'origine de tout". A la barre hier, Mass Sakho a reconnu qu'il causait avec Abdou Aziz Diop de vol mais il ne lui a jamais demandé de passer à l'acte. Renvoyé devant la Chambre criminelle pour jugement par le juge instructeur, l'avocat général a requis dix (10) ans de prison ferme et une amende d'un (1) million pour chacun des accusés.  


Samedi 12 Mars 2016 - 12:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter