Wade-Macky: Ce qui plombe les discussions

Hier, au moment où Me Abdoulaye Wade, Secrétaire général national du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) présidait le comité Directeur dont l'ordre du jour portait sur le candidat dudit parti à la prochaine élection présidentielle, le rival qui n'est autre que le président de la République, Macky Sall tenait le Secrétariat Exécutif National (SEN). Occasion que l'ancien libéral n'a pas manqué pour préciser pourquoi il ne répond pas à la main tendue de son prédécesseur.



Wade-Macky: Ce qui plombe les discussions
Tels sont les propos du président Sall sur les dernières attaques de Wade: "Ce n'est pas à nous de répondre aux insultes et d'insulter, nous devons avoir un autre discours qui n'indispose pas les Sénégalais", sert le patron de l'Alliance Pour la République (APR) qui tranche. "Ce qui importe pour moi, ce sont les menaces contre la Démocratie, contre la stabilité, contre l'Etat de droit. L'Etat fera face à ceux qui défieront l'Etat...".


"Par principe, je n'écoute pas ceux qui me parlent par voie de presse en faisant la pression sur moi". D'autant plus qu'"ils disposent de canaux pour lui parler". Présidant le CD du PDS, Wade pour sa part, semble avoir définitivement tourné cette page de discussions. Les libéraux ont fini de lancer le compte à rebours en vue de la présidentielle de 2017. Le candidat du PDS sera connu le 20 mars prochain. A signaler que lors de ladite réunion du PDS, Wade et Cie n'ont pas manqué de visionner une vidéo mettant en scène le président sortant et son successeur où ce dernier, Macky Sall lui disait: "Je ne vous trahirai jamais".


Vendredi 6 Mars 2015 - 10:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter