Wade aux enseignants libéraux : « Je déplore que vous ayez accepté la régression… »




Après Idrissa Seck, c’est Wade qui attaque Macky Sall. Le président sortant recevait hier les enseignants de sa formation du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Occasion pour le père du célèbre détenu de la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss d’envoyer des missiles à son successeur. Cette fois-ci sur le secteur de l’Education où Wade constate « une régression ».

 
En effet, devant les enseignants libéraux, Abdoulaye Wade déplore la situation actuelle de l’Education. Selon lui, le secteur régresse de façon considérable. Sur le secteur de l’Education, « il résulte une régression générale, une réduction très nette du nombre de structures scolaires, du taux de scolarisation ». Mais ce que Wade-père déplore le plus selon ses propres termes, c’est que « vous ayez accepté la régression. Il faut accepter tout sauf la régression », tance Wade qui enchaîne. « Jusqu’à mon départ, les étudiants recevaient une bourse ou l’aide qui n’a pas été soutenue par le gouvernement qui m’a remplacé ». Selon lui, le régime ne Macky Sall n’a rien compris de l’importance de cette mesure.


Membre du comité directeur du PDS, Ibra Diouf Niokhobaye d’en remettre une couche en assurant que « c’est la stagnation pour ne pas dire la régression…Regardez ce qui se passe à l’université aujourd’hui des bourses et aides que Me Wade avaient octroyés aux étudiants…On est en train de privatiser l’université ». Au cours de la rencontre, le président sortant, livre la Rfm, n'a pas manqué de se prononcer sur le cas de la société de Transports Dakar Dem Dikk (DDD) dont les agents étaient en grève dernièrement. 


Mardi 20 Mai 2014 - 12:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter