«Wade est en train de faire des sacrifices, il veut un deuxième "Joola", Sira Ndiaye de l’APR



«Wade est en train de faire des sacrifices, il veut un deuxième "Joola", Sira Ndiaye de l’APR
Fracassantes révélations de la députée de l’Alliance Pour la République (APR), parti au pouvoir. Sira Ndiaye accuse Wade d’avoir recours aux services d’un féticheur dans le dessein de faire libérer son fils, Karim. Pire, dit la responsable apériste de Mbour : «Je voudrais attirer l’attention des chefs religieux, coutumiers et de tous les Sénégalais pour leur dire que tout ce qui arrivera dans les jours à venir sera de la responsabilité d’Abdoulaye Wade. Il est en train de faire beaucoup de sacrifices pour la libération de son fils. Et le Sénégal ne mérite pas cela », fulmine cette dernière qui embraie :


« Les Sénégalais doivent se lever et dire non…Me Abdoulaye Wade depuis qu’il a commencé le combat pour la libération, il a échoué sur tous les plans. Et maintenant, il tente de tester le côté mystique. Il faut qu’il sache que le peuple lui a tout donné et il ne faudrait pas qu’il essaie d’hypothéquer l’avenir de notre pays. Nous disons non… ». Sira Ndiaye invite les régulateurs sociaux à faire entendre raison au « Pape du Sopi » en lui demandant d’arrêter. Car, ajoute-t-elle dans « le populaire » : « Il est en train de faire un recrutement massif de jeunes pour un comité de libération de Karim Wade. Il a même payé des rappeurs pour qu’ils produisent un album pour vilipender le régime du président Macky Sall.


On est au courant qu’il veut brûler dix (10) marchés  juste pour compromettre le régime en place. C’est exagéré ». Pire salon la députée : « Abdoulaye Wade veut que les deux (2) bateaux que nous venons d’inaugurer à Ziguinchor « Aguène » et « Diambogne » connaissent le même sort que « Le Joola ». Il veut un deuxième naufrage ». C'est dans le même sillage, soulignent nos confrères que le camp du pouvoir met le compte de l'homme retrouvé mort par pendaison hier au niveau du Canal 4 dans "le lot de sacrifices humains". 


Mercredi 4 Mars 2015 - 12:17




1.Posté par Apr le 04/03/2015 12:59
C'est chez vous qu'il y a ce qu'on a jamais vu au Senegal. Des maisons et villages qui brûlent. Tout ce qui arrive depuis 2012 c'est vous. Vous pouvez mentir au peuple mais pas à Dieu

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter