Wade lance le combat pour la «libération immédiate» de Khalifa Sall et des «prisonniers» de Macky

Est-ce le feu vert donné aux militants du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) pour leur participation au rassemblement du mouvement «Y’en a marre», ce vendredi à la Place de la Nation, ex-Obélisque ? Dans tous les cas, la consigne du Secrétaire Général National du PDS est claire. Abdoulaye Wade vient de lâcher ses troupes contre Macky Sall.



Wade lance le combat pour la «libération immédiate» de Khalifa Sall et des «prisonniers» de Macky
«Le PDS défenseur des droits et libertés réaffirme sa solidarité avec Khalifa Sall, nouvelle victime de la furie répressive de Macky Sall qui a déjà envoyé en prison de nombreux militants de l'opposition, femmes et jeunes sous les prétextes les plus fallacieux en s'appuyant sur des magistrats qui ont vendu leur âme au diable et à Macky Sall», lit-on dans le communiqué parvenu à Pressafrik.com.
 
Dans ledit document, le Secrétaire général national du PDS demande «à tous les militants, jeunes, femmes et anciens, ainsi qu’aux mouvements de soutien de participer à toutes les initiatives des militants et amis de Khalifa Sall destinées à obtenir sa libération immédiate ainsi que celle de ses compagnons…».
 
«Le combat pour la libération des prisonniers de Macky Sall participe au renforcement de la démocratie et à l'élargissement des espaces de liberté», décrète le président sortant.
 
 Me Abdoulaye qui s’est dernièrement entretenu avec Mamadou Diop Decroix (And Jêf), Idrissa Seck (Rewmi), Pape Diop (Bokk Guiss Guiss), Mamadou Lamine Diallo (Tekki), Malick Gakou (Grand Parti) et certains responsables du Parti, vient d’appuyer sur l’accélérateur dans son option d’unir l’opposition. 


Mardi 4 Avril 2017 - 21:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter