Wade réclame 10 % de la gestion du Monument de la Renaissance




Après les dossiers de son fils Karim, Aïda Ndiongue, Abdoul Aziz Diop et Cie dans les liens de la détention et l’absence de démocratie qu’il dit constater actuellement au Sénégal sous le règne de son successeur Macky Sall, le président sortant Wade parle du monument de la Renaissance. Déplorant l’état actuel où il se trouve, il réclame la gestion de son œuvre. A cet effet, Me Abdoulaye Wade  dit avoir saisi le ministre de la Culture, Abdoul Aziz Mbaye.


« Je voudrais qu’on me laisse la gestion du monument de la Renaissance. J’ai adressé une lettre au ministre de la Culture pour lui dire que j’ai entendu que le Monument manque d’entretien. Il est quasi abandonné ; s’il n’y voit aucun inconvénient, je voudrais qu’on me laisse sa gestion. C’est moi qui vais assurer l’entretien et la gestion afin de le rentabiliser », souligne l’ancien chef de l’Etat sénégalais qui indique que « la répartition se fera comme suit : 70% seront alloués à la case des tout-petits ; 10 % à celui qui garantit le monument et le reste ira aux services du monument ».


Ledit monument ayant un brevet, Wade dans les colonnes du journal « la tribune », d’indiquer qu’il l’a déclaré en Chine, Moscou, New York et Texas de sorte que chaque année, « il faut payer pour la protection des droits de propriété intellectuelle ». « Je ne leur demande rien. Ce qui me fera mal, c’est qu’on laisse de côté mon ambition pour le monument » en ce sens que « le monument a déjà fait sa propre promotion. Partout en Afrique, on en parle », plaide le père de Karim. 


Samedi 1 Mars 2014 - 14:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter