Wade viendra ou viendra pas ? Grosse interrogation sur un retour




Au Sénégal, c’est le branle bas de combat chez les libéraux pour accueillir leur mentor Wade deux (2) ans après sa chute du pouvoir. Toutefois annoncé depuis mercredi 23 avril, le retour au bercail tarde à se matérialiser. Même pour son arrivée de ce vendredi, n’est encore sûr. Du côté du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) du moins, on s’entend encore à un coup fourré du pouvoir en place. Oumar Sarr et Cie présagent un nouveau sabotage. « Le cabinet du président Abdoulaye Wade et les pilotes ont déposé auprès des autorités compétentes une requête nécessaire pour le survol du territoire et l’atterrissage à Dakar de l’avion à bord duquel il doit voyager demain (ce vendredi). Le gouvernement sera tenu pour responsable de tout retard de l’avion du président Wade et des conséquences susceptibles d’en découler », communiquent les libéraux.


Au moment où du côté de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM), on précise que la demande envoyée n’est pas du tout complète. Mais ce qui reste sûr selon la presse du jour, c’est que Wade ne viendra plus avec le Falcon 10 qu’il avait loué car la location de 24 heures ayant expiré mais à bord d’un aéronef allemand immatriculé LJ 60/D-CGEO/MHV600 qui doit faire Casablanca-Dakar-Saragosse. Dans l’opération le prédécesseur de Macky Sall aurait déboursé plus de 52 millions de F CFA.


Vendredi 25 Avril 2014 - 11:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter