Wartsila-Résidences les Jardins: l’Ums sert une sommation interpellative à Me Mame Adama Gueye

L’Union des magistrats du Sénégal (UMS), ne compte pas laisser passer les propos de Me Mame Adama Gueye, tenus dans l’affaire Wartsila et Résidences les Jardins. En effet, l’Ums a servi une sommation interpellative à Me Gueye. Mais c’est sans compter avec la détermination de l’avocat qui a renvoyé les collègues de Magatte Diop (président de l’Ums) aux déclarations du juge Alioune Sané. Informé des rebondissements de cette affaire, le Conseil de l’ordre des avocats s’érige en bouclier.



L’UMS a mis à exécution ses menaces de poursuivre en justice ceux qui critiquaient les décisions de justice. Ainsi l’Union a servi une sommation interpellative à Me Mame Adama Gueye pour lui demander de confirmer ou d’infirmer ses propos jugés discourtois. En effet, dans cette affaire les magistrats estiment que les propos de l’avocat  sont une insulte contre l’institution que représente la justice, mais aussi une offense aux hommes qui l’animent. 

Toutefois, l'avocat de Wartsila est resté sur sa logique et n’a pas flanché car selon le journal l’Observateur, l’ancien Bâtonnier a apporté une cinglante réplique à l’interpellation de l’Ums. Me Gueye renvoie les magistrats aux conclusions de l’enquête que l’Ums elle-même avait commanditée auprès de l’administration judiciaire (IGAJ), "si elle n’est préoccupée que par le  fonctionnement normal de la justice", tonne la robe noire qui ajoute que l’UMS avait elle-même entendu le magistrat Alioune Sané, qui a été cité dans ce scandale de corruption. Pis, le juge Sané estime qu’il a été abusé par ses pairs dans cette affaire,  et affirme qu’il n’a jamais participé au délibéré concernant  l’affaire Wartsila et Résidences les Jardins. Et pour clore le débat, Me Mame Adama Gueye renvoie les magistrats au mémoire de défense déposé par le juge Sané.     

Khadim FALL

Vendredi 30 Octobre 2015 - 07:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter