Wimbledon: Djokovic conserve sa couronne

Novak Djokovic a remporté dimanche le tournoi de Wimbledon pour la 3e fois. Comme l’an dernier, il a dominé Roger Federer en finale (7-6, 6-7, 6-4, 6-3). Le Serbe s’offre un neuvième tournoi du Grand Chelem.



Wimbledon: Djokovic conserve sa couronne
Novak Djokovic, impressionnant d'endurance et de solidité, a remporté son troisième titre à Wimbledon dimanche, le neuvième en Grand Chelem, privant pour la deuxième année consécutive Roger Federer d'un nouveau record dans son jardin.
Vainqueur 7-6 (7/1), 6-7 (10/12), 6-4, 6-3 en moins de trois heures, le numéro 1 mondial a, comme l'an passé en finale, coupé l'herbe sous le pied du maître des lieux qui espérait devenir à bientôt 34 ans le seul joueur à remporter huit trophées londoniens.
 
L'homme aux 17 couronnes majeures, titré pour la dernière fois en 2012, s'est créé des occasions mais Djokovic, plus constant dans les échanges, a fait parler son physique et ses qualités de relanceur pour livrer sa prestation la plus aboutie du tournoi.
 
En conservant son titre dans le temple du tennis, le Serbe, déjà lauréat (pour la cinquième fois) de l'Open d'Australie cette année, a digéré son échec en finale de Roland-Garros, seul « Majeur » manquant à sa collection.

Réactions :

Novak Djokovic

"Je suis extrêmement fier, c'est un immense soulagement. C'est toujours mon premier sentiment. Surtout en Grand Chelem. Vu que c'était la finale à Wimbledon, contre l'un des meilleurs joueurs de tous les temps dans ce tournoi, c'est juste que j'étais un peu nerveux. Dans le 2e, j'ai été frustré de ne pas être capable de conclure. Beaucoup même car je savais que je ne pouvais pas me permettre ça en finale contre lui parce que cela pouvait être ma dernière chance du match. Mais j'ai pu revenir ensuite et après l'interruption je suis revenu à mes fondamentaux pour livrer un très bon match. Je me suis prouvé que je pouvais le refaire. Je suis quelqu'un d'émotif. (...) Je ne réalise toujours pas ce que cela représente comme performance. Même si c'est mon 3e titre, je le vis comme le premier. Avoir été capable de rebondir mentalement après Roland-Garros, rend cela encore plus grand. C'est bien que Wimbledon soit quelques semaines après Roland-Garros parce que cela fait deux ans que le même scenario se reproduit à Paris avec deux défaites en finales en quatre sets lors d'un match serré contre Nadal et Wawrinka. Après, j'étais dégoûté. S'il en avait été autrement, la situation ici aurait peut-être été différente. Mais c'est comme ça et ça me va très bien. Car s'il y a une chose que j'ai appris dans ce sport, c'est à me remettre vite et à laisser les choses derrière pour avancer."

Roger Federer :

"Je n'ai pas mal joué donc je peux être satisfait mais c'est comme ça. Bien joué Novak. C'est le sport, on ne connait jamais le résultat à l'avance. J'ai eu ma chance dans le 1er set. Dans le 2e, je suis un peu chanceux et j'ai encore eu une occasion dans le 3e. Mais il était meilleur sur les points importants. C'était un roc. Je travaille dur, les autres aussi. J'ai toujours faim, je suis toujours motivé. C'est un privilège d'être ici. J'aurais voulu gagner, évidemment, mais Novak était très bon. Il le mérite. Il a bien joué. Pas seulement aujourd'hui, mais pendant les deux semaines, toute l'année, l'année dernière. "


 


Permalien de l'image intégrée
Novak Djokovic mange un brin d'herbe pour fêter sa victoire face à Roger Federer




Novak Djokovic remporte son troisième tournoi de Wimbledon
 

 


Dimanche 12 Juillet 2015 - 22:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter