Wolfsburg sur Mame Biram Diouf

Wolfsburg se dit disposé à le recruter avant la clôture du mercato le 1er février prochain. Le club allemand, privé d’un de ses buteurs Bas Dost pour plusieurs semaines, voit en Mame Buram Diouf son potentiel remplaçant. Une idée qui, selon la presse anglaise, ne déplairait pas aux dirigeants de Stoke.



 

Wolfsburg se dit disposé à le recruter avant la clôture du mercato le 1er février prochain. Le club allemand, privé d’un de ses buteurs Bas Dost pour plusieurs semaines, voit en Mame Buram Diouf son potentiel remplaçant. Une idée qui, selon la presse anglaise, ne déplairait pas aux dirigeants de Stoke.

En 2011, l’Angleterre ne lui offrait que des impasses. Après une saison à Manchester United et une seconde à Blackburn, Mame Biram Diouf avait estimé plus sage d’aller voir ailleurs, du côté de l’Allemagne. A Hanovre, il retrouva la paix sportive pendant deux saisons et demie, pour revenir en Angleterre la saison dernière et retrouver Stoke City. Un an plus tard, son envol s’est encore une fois brisé. Devenu remplaçant chez les «Potters», tout le pousse à partir. Et voilà qu’une piste allemande se dessine à nouveau.

Ce n’est pas la première fois que Wolfsburg piste Mame Biram Diouf. En début de saison dernière, le club allemand avait fait le forcing pour le convaincre de rester en Bundesliga et de rejoindre ses rangs. Mais il avait pré- féré effectuer un come-back en Premier League pour s’engager avec Stoke City. Les débuts ont été prometteurs, avec un Mame Biram Diouf heureux de retrouver le jeu (34 matches) et l’efficacité (11 buts). Mais depuis la fin du mois de septembre 2015, sa vie a basculé dans le mauvais sens.

Absent pendant plusieurs semaines à cause du décès de sa mère en fin septembre, il a perdu sa place de titulaire dans une attaque qu’il portait sur ses épaules en début de saison (3 buts). Depuis le mois d’octobre, Mame Biram Diouf n’a plus joué comme titulaire en Premier League. Et s’il a refait surface dans le onze de Hughes le weekend dernier en Fa Cup, il a encore ciré le banc avant-hier lors de la 21e journée de Premier League.

Cette frustration de devenir un joueur de banc pourrait le pousser à prendre au sérieux la piste allemande qu’offre Wolfsburg. Directeur sportif de ce club, Klaus Allofs semble pressé de conclure le dossier


Jour de Sport



Vendredi 15 Janvier 2016 - 10:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter