Xavi : "Pourquoi Al-Sadd ?"



Xavi : "Pourquoi Al-Sadd ?"
Après 17 années de bons et loyaux services au Barça, Xavi Hernandez a soulevé un dernier trophée avec le FC Barcelone, celui de la Ligue des champions de l'UEFA à Berlin, le 25ème d'une carrière exemplaire. Quelques jours plus tard, le milieu de terrain que beaucoup considèrent comme le meilleur joueur espagnol de tous les temps, enfilait le maillot d'Al-Sadd, le deuxième club seulement de sa vie de footballeur. «C'était quelque chose d'inédit pour moi puisque je n'avais jamais eu à le faire avant. J'avais vécu ce genre d'événement à bien plus petite échelle à l'âge de onze ans quand je suis arrivé à Barcelone, mais ça n'avait rien à voir.


J'ai été formidablement bien reçu au Qatar. Je suis reconnaissant envers Al-Sadd, les enfants qui m'ont souhaité la bienvenue ici et les supporters incroyables de ce pays qui ont été sensationnels avec moi ». «L'année dernière, ma mère et mes amis m'avaient conseillé de rester un an de plus et voyez le résultat ! Je suis heureux d'avoir pu vivre tous ces moments cette année, avec le triplé et tout ce qui va autour. Je ne pouvais pas rêver de meilleurs adieux », précise le milieu de terrain Espagnol d’indiquer qu’il «voulait faire (ses) adieux de la meilleure façon possible ». Et « (il) ne pouvait pas rêver de meilleur scénario » avec «deux triplés extraordinaires».


Nous pensions qu'il était impossible de rééditer l'exploit. Mais grâce aux circonstances du football et à une équipe fantastique nous y sommes parvenus. Je suis donc fier d'avoir participé aux deux triplés », déclare Xavi qui explique son choix de jouer au Qatar : «C'est un projet idéal pour moi. Trois éléments ont fait pencher la balance pour que ma famille et moi venions nous installer ici. Premièrement, j'ai l'occasion avec Al-Sadd de continuer à soulever des trophées, à essayer de tout faire pour remporter le championnat et la coupe, mais aussi de faire un beau parcours en Ligue des champions.


Ensuite, j'ai un projet formidable avec l'académie Aspire, où je vais poursuivre ma formation professionnelle. Enfin, la perspective de devenir ambassadeur de la Coupe du Monde 2022 est particulièrement alléchante. L'équipe va devenir de plus en plus compétitive et je me réjouis d'être ici. À l'avenir, j'aimerais passer un diplôme d'entraîneur et aussi celui de directeur sportif ».
Fifa.com



Lundi 15 Juin 2015 - 11:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter