« Xoy 2014 »-les « saltigués » prédisent le pire : « Si Macky ne fait pas gaffe…»

Le président Sall est prévenu. Le Sénégal sera sous la férule des perturbations. Ce qu’a livré la cérémonie divinatoire des « Saltigués » tenue ce week-end au centre de Malango (Fatick). Selon eux, même si le successeur de Wade ira jusqu’au bout de son mandat, il ferait mieux de « faire gaffe ». Entre les nombreux accidents mortels occasionnés par la mort d’un enfant de « Djinn », les inondations, les invasions de criquets. Pis, des violences électorales qui verront même l’usage de l’arme à feu, un vent très fort, ils appellent à faire des offrandes. Faute de quoi…



La frénésie meurtrière des accidents de la circulation est loin d’être finie. L’assurance est des « Saltigués » qui annoncent beaucoup de chocs mortels encore cette année. Ce, au cours de la cérémonie divinatoire au centre Malango des médecins traditionnels de Fatick où on explique le fait par la mort d’un enfant Djinn tué sur la route. Pire, des inondations à l’invasion des criquets, un vent très fort qui soufflera la nuit, le pouvoir en place devra par ailleurs se préparer à de fumeuses élections locales. Les « Saltigués » qui parlent de violences, prédisent qu’elles iront jusqu’à l’utilisation d’arme à feu.


« Je jure que si Macky Sall ne fait pas gaffe, el pays va connaître des perturbations », jure Mbaye Gueye Dieng qui l’invite à sacrifier la tête d’un troupeau et son dernier veau. S’il ne fait pas, … ». Chaque candidat en lice est aussi appelé à sacrifier trois (3) poulets rouge, blanc et noir, les égorger dans un grand trou, verser de l’eau dans le sang afin de le diluer pour qu’il ne coagule pas, fermer le trou. Si par mégarde le sang coagule, il y aura des troubles ». Pour les accidents, chaque chauffeur est invité à donner un paquet de sucre par les « Saltigués » qui annoncent trois (3) vents violents qui vont accompagner l’hivernage 2014 qui va démarrer dans la nuit du vendredi 6 juin.


Lundi 2 Juin 2014 - 10:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter