PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



YONOU ASKAN WI SUR LE NOUVEAU GOUVERNEMENT : « Il a l’obligation de redonner espoir.. »



YONOU ASKAN WI SUR LE NOUVEAU GOUVERNEMENT :   « Il a l’obligation de redonner espoir.. »

Le Parti Yonou Askan wi estime que le remaniement ministériel intervenu dimanche dernier doit être saisi comme une grande opportunité pour le pouvoir en place de lancer en profondeur la machine des changements attendus ». « Il a l’obligation de redonner espoir et de faire revivre l’esprit du 25 Mars 2012 en vue de la satisfaction des fortes demandes populaires », soulignent Madieye Mbodji et ses camarades dans un communiqué publié dont copie nous est parvenue.
 
Dans ce sens, préviennent-ils, « la traque des biens mal acquis estune exigence populaire irrépressible et une pierre de touche pour toute gouvernance de rupture ». Selon Madieye Mbodj, « il s’agit bien de traquer, avec esprit de suite, sans hésitation ni tergiversation, toutes les personnes, hommes et femmes, coupables de prévarication et de prédation, afin de récupérer les biens et ressources du pays pour les mettre au service de la construction nationale et de la satisfaction des demandes populaires pressantes des larges masses des villes et des campagnes ». A cet effet, poursuivent M. Mbodj et ses camarades, « toute idée de ‘’médiation pénale à la Tahibou Ndiaye’’, frisant la complaisance ou l’impunité en faveur des cambrioleurs de la République, doit être fermementécartée ». « Il faut châtier les coupables de façon exemplaire et dissuader ainsi les potentiels bandits de grand chemin et autres pilleurs de la République », lancent-ils.
 
Pour les membres de Yonou Askan wui, garder le cap, « c’est en même temps organiser et mobiliser le peuple sénégalais, pour qu’il s’approprie les leçons de choses des processus enclenchés, défende ses acquis et pousse aux ruptures nécessaires, se mobilise contre la mal gouvernance, exerce son droit de contrôle et exige la reddition des comptes à tous les niveaux ». C’est aussi, ajoutent-ils, « lancer des campagnes de massepour le nécessaire changement des mentalités et des comportements, la promotion de l’éthique, de l’esprit de responsabilité, de la discipline, de l’effort, du mérite et de la primauté absolue de l’intérêt général ». 


Mercredi 4 Septembre 2013 - 21:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter