Yankhoba Seydi du SAES : «De 2010 à nos jours, nous avons perdus 28 collègues pour défaut de prise en charge sanitaire»



Yankhoba Seydi du SAES : «De 2010 à nos jours, nous avons perdus 28 collègues pour défaut de prise en charge sanitaire»
Le chiffre fait froid dans le dos, à en croire le secrétaire général du Syndicat Autonome de l’enseignement du Supérieur (SAES),section Ucad, Yankhoba Seydi, « De 2010 à nos jours, nous avons perdu 28 collègues pour défaut de prise en charge sanitaire à tel point que les gens meurent comme des mouches et cela devient scandaleux. Et nous disons trop c’est trop», clame Yankhoba Seydi.

Une situation dés plus  préoccupante selon le Sg du Saes section Ucad, dans les colonnes de l’As,  et pour arrêter tout cette situation déplorable, le Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur va passer à la vitesse supérieure avec une marche nationale de 10 000 enseignants, la semaine prochaine pour forcer l’Etat à matérialiser les accords qui les lient. Ce, après deux jours de grèves, sans aucune réaction de l’Etat.

Quand au recteur de l’Ucad, le Pr Ibrahima Thioub qui a demandé à privilégier les négociations, Yankhoba Seydi et ses camarades lui rappelle de se mêler de ce qui le regarde « nous disons au recteur de l’Ucad qui s’était prononcé sur les accords-là, qu’il n’est pas l’avocat du gouvernement. Quand on signait ces accords il n’était pas là. Il ne peut pas être l’avocat du diable. Alors qu’il se taise et nous laisse faire », s’étrangle Yankhoba Seydi.

Khadim FALL

Vendredi 12 Février 2016 - 14:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter