Yavuz SELIM : Le chef de l’Etat a signé le décret qui donne l’autorisation à la Fondation Maarif



Divers sujets à la UNE de la presse du jour. LIBERATION continue de fouiller le rapport du Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) sur le crash de l’avion de Sénégalair. Selon le journal ces révélations mettent encore en cause l’ANACIM et l’exploitant de l’aéronef. Ainsi citant le Rapport, le journal relève que la compagnie est basée à Dakar et l’organisme chargé de l’entretien de l’appareil en question est basé en Afrique du Sud. Un type d’organisation qui peut poser d’énormes problèmes si l’exploitant n’a pas les ressources nécessaires pour faire face à certaines pannes qui entrainent l’immobilisation de l’aéronef ou des restrictions d’exploitation. LIBERATION ajoute que le Rapport relève aussi que l’appareil a continué à voler dans les conditions non conformes aux règlements avec le départ le 15 août 2015 de l’unique mécanicien habilité. Sur cela l’Autorité chargée de l’audit avait attiré l’attention de l’exploitant que le mécanicien était le seul habilité à signer l’approbation pour une remise en service de l’avion et qu’en cas d’indisponibilité de ce dernier, la remise en service est impossible.

La victime fauchée par un camion frigo sur des abribus à Marseille est sénégalaise. Elle s’appelle Mariama Kenza Tall. L’OBS qui en parle, explique qu’elle attendait tranquillement dans un abribus pour aller chercher des fournitures pour ses enfants. Son père, Abdourahmane Tall vivant à Marseille depuis 1975 témoignage dans le journal.

Pour le pèlerinage, le QUOTIDIEN informe que 150 candidats ne verront pas la « Kaaba » faute de visas. Ils étaient nombreux hier à réclamer le remboursement de leur argent aux voyagistes privés qui n’ont pas honoré leurs engagements en déposant une plainte à la gendarmerie de la Foire. En attendant dans le même journal, le Délégué général au pèlerinage, Abdoul Aziz Kébé promet de prendre toutes les mesures dictées par la gravité de la situation conformément au cahier des charges : les sanctions pouvant aller de la suspension au retrait de l’agrément.

Pour la Tabaski, SUDQUOTIDIEN informe que ce sera encore dans la division. Selon le journal quand la Commission nationale de Concertation sur le Croissant Lunaire, dirigée par Mourchid Ahmed Iyane Thiam a retenu le samedi 2 septembre pour la célébration de la fête, la Commission d’Observation du Croissant Lunaire mise sur pied par la Coordination des Musulmans du Sénégal appelle à prier le vendredi 1er septembre.

Dans le domaine de l’éducation notamment l’affaire Yavuz SELIM, DAKARTIMES informe que le chef de l’Etat a signé le décret qui donne l’autorisation à la Fondation Maarif de reprendre les activités du groupe Baskent Egitim, le réseau de Fethullah Gülen. Le journal ajoute qu’à l’instar du Sénégal d’autres pays africains ont accepté de travailler avec la nouvelle Fondation.

Mes El Mamadou Ndiaye et Brice Sylva, deux avocats de Khalifa Sall font l’objet d’une procédure disciplinaire, nous dit VOX POPULI. Cela fait suite à « des propos incendiaires » que les deux jeunes avocats du maire de Dakar ont tenus à l’endroit des 7 sages du Conseil constitutionnel lors d’un point de presse. Ils seront entendus aujourd’hui par le Conseil de discipline du Barreau.

ENQUETE propose un dossier sur les violences envers les hommes dans le couple. Selon le journal, le sujet reste tabou mais le président de l’Association des maris abandonnés, Moussa Ndiaye, est de ceux qui souhaitent libérer la parole et parler de ces misères faites aux hommes. Dans le dossier, le sociologue Mamadou Moustapha Wone soutient que « les femmes ont l’apanage des deux violences, celle sexuelle et verbale » et pour le nouvelliste Mamadou Camara, « on ne verra jamais un homme verser de l’huile chaude sur une femme ».

L’AS informe qu’Assane Diouf est dans l’antichambre de la déportation et des jeunes d’Amérique commettent un avocat pour le sortir du pétrin. Selon le journal si un avocat américain a accepté de le défendre à raison de trois millions de FCFA c’est parce qu’il sait que les carottes sont cuites pour l’insulteur. Le TEMOIN va plus loin sur cette affaire en se demandant si Assane Diouf avait été « inspiré » par les grands insulteurs du parti au pouvoir. Le journal parle de Moustapha Cissé Lô, Souleymane Jules Diop, Moustapha Diakhaté, Youssou Touré, Ameth Suzanne Kamara, Mame Mbaye Niang, Yakham Mbaye, Seydina Fall « Boughazelli », Aïssatou Diouf (les deux derniers étaient des députés). Le journal rapporte qu’ils ne cessent d’injurier leurs adversaires politiques de l’opposition s’ils ne s’insultent pas entre camarades de parti.

Le SOLEIL parle de la relance de la culture cotonnière dans la zone de Kaffrine. Selon le ministre de l’Agriculture, la reprise de la culture du coton est rendue possible grâce à la reconversion de la subvention au prix qui a plus d’impacts. Le prix du kg du coton revient au producteur à 300 FCFA.

Pour l’Afrobasket 2017 au Mali, les lionnes sont en roue libre. Elles ont battu hier les égyptiennes sur le score de 93-61 en attendant le choc d’aujourd’hui contre le Nigéria pour la première place du groupe B. Le journal LES  ECHOS qui en parle, revient sur la vive altercation entre Mame Diodio Diouf et son coach Tapha Gaye, très en colère suite à une faute inutile sur une égyptienne qui a précipité son retour sur le banc. Finalement Mame Diodio n’a joué que 2 minutes. L’autre élément des coulisses du tournoi, c’est la joueuse Aya Traoré et le reporter Malal Jr Diagne qui ont failli se battre. La lionne n’a pas apprécié d’être traitée de vieille dans une des sorties du journaliste de la Rfm. Il a fallu l’intervention de quelques membres du staff pour les séparer.

On termine avec le sport et WALFQUOTIDIEN qui revient sur la reconversion des lions de l’époque de 2002. Tony Sylva est l’entraineur des gardiens de l’équipe nationale, c’est pareil pour son coéquipier Omar Diallo qui est le préparateur des gardiens de Diambars, l’autre gardien Kalidou Cissokho est préparateur de gardiens mais aussi actionnaire dans un club portugais Fc Setubal, Omar Daf reconverti dans le coaching est membre de l’encadrement technique de l’équipe nationale A, Lamine Diatta est devenu agent de joueurs et coordinateur de la « Tanière », enfin Aliou Cissé, l’actuel entraineur a obtenu ses diplômes d’entraineur. Le journal promet la suite avec les autres lions de 2002…
 


Mercredi 23 Août 2017 - 12:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter