Yaya Jammeh menace les putschistes

​Yaya Jammeh écarte la thèse du coup d’Etat et évoque une attaque de sa garde rapprochée pour déstabiliser son régime




Le président Gambien qui vient d’échapper au putsch parle. Yaya Jammeh d’avertir les putschistes. Ceci, après qu’il s’est  brièvement montré dans les rues de la capitale Banjul, sous bonne escorte. Il ne cite pas de nom mais dans son adresse à la Nation ce 31 décembre, le président met en garde à ceux dit-il « qui prônent et parrainent un changement de régime par la violence ». Ce, pour lancer à haute voix : «Ceux qui jouent avec Dieu le paieront cher ».
Pour rappel, membre de sa garde rapproché au cœur de la tentative de coup d’Etat qui est tout de même écarté par le président Jammeh, le capitaine Lamin Sanneh a été tué. 


Jeudi 1 Janvier 2015 - 14:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter