Yékini vs Balla Gaye 2 ce dimanche: Jeu et enjeux d'une couronne

Il y aura un avant et après 22 avril dans l'arène qui s'apprête à vivre ce dimanche, le combat phare entre Yakhya Diop Yékini et Balla Gaye 2. Jamais de mémoire d'amateurs, un combat de lutte n'aura suscité autant de passion et d'enjeux que celui qui va opposer ces deux mastodontes au sommet de l'arène.



Yékini vs Balla Gaye 2 ce dimanche: Jeu et enjeux d'une couronne
Réussir là où Bombardier, Tyson, Baboye, Gris Bordeaux et bien d’autres ténors ont tous montré leurs limites. C’est le défi que Balla Gaye 2 de l’école de lutte du même nom va tenter de relever, ce dimanche 22 avril, au stade Demba Diop dans un combat qu’on dénomme « combat du siècle ». L’affiche a fini en effet de tenir le monde du sport en haleine et à capter même les moins férus dans le domaine de la lutte. Pour le combat proprement dit, Balla Gaye 2 qui revêt les habits de challenger se donne pour objectif de mettre fin à l’invincibilité  de Yakhya Diop Yékini.

Vaste chantier pour le lutteur de Guédiawaye qui a aligné jusqu’ici dix-sept victoires et 2 défaites en sept années de présence dans la lutte avec frappe. Cet élogieux palmarès lui a permis d’ailleurs d’obtenir le droit de croiser aujourd’hui le « Roi des arènes », Yékini.

Propulsé au-devant de la scène, depuis que le combat a été ficelé par le promoteur Luc Nicolaï and co, durant l’intersaison, le fils de Double Less a conscience toutefois que rien ne sera plus comme avant. Il sait également qu’il faudra déployer les gros moyens au plan de la préparation physique pour être au top  à l’heure H. D’où des séjours répétés aux Etats- unis, avec en prime une augmentation de sa masse pondérale. La préparation mystique a également occupé une bonne place avec l’entrée en scène de ses « protecteurs » établis à Malifara (Sud du Sénégal) et autres marabouts.

Certains d’entre eux n’avaient d’ailleurs pas hésité à  s’épancher dans la  presse pour  parler de leurs sciences occultes. Les échanges d’ordre mystique relayés par les médias et entretenus dans les milieux de la lutte, avaient atteint leur paroxysme à l’approche du combat. L’on a frôlé alors le pire avec la violence qui s’est invitée, lors du deuxième face à face, entre les deux lutteurs. L’heure de vérité est donc venue pour le Lion de Guédiawaye avec ce test majeur.

Un lutteur qui ne cesse de clamer être  «un bourreau pour les poids lourds ». Comme  d’ailleurs, il a eu à le démontrer lors de ses différentes sorties dans lesquelles il a fait montre d’agressivité et d’explosivité technique pour dicter sa loi à des adversaires tels que  Mame Gor Diouf,  Saloum-Saloum, Modou Lô et autre Baboye.
Force est de se demander toutefois si toutes ses qualités qui ont fait sa notoriété vont  suffire pour  battre Yékini en dix secondes, comme il l’a déclaré.

Faut-il ranger cette déclaration dans le simple registre de la bataille psychologique  en vue de déstabiliser son vis-à-vis ?  Nombre d’observateurs soutiennent que Balla Gaye 2 ne bénéficiera d’aucune marge de  manœuvre comme lors de  sa probante victoire devant Mohamed Ndao Tyson. Quoi qu’il en soit, il faudra sans doute attendre le coup de sifflet pour se donner une idée. Car son adversaire en a vu d’autres. Après une carrière riche de 20 combats  dont 19 victoires et un nul, Yékini est plus que jamais résolu à conserver son trône de Roi des arènes que lui conteste Balla Gaye 2. Alliant technique, capacité physique et tacticien hors pair, celui qui  s’est proclamé Khalife général de tous les lutteurs sera encore redoutable devant son jeune adversaire qui a osé lui dénier le titre de Roi des arènes.
 
Source : Sudonline


Dimanche 22 Avril 2012 - 13:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter