Youssou Ndour : « Il faudrait vraiment réfléchir à atténuer les attentes des populations par rapport à la SDE »

La sortie musclée du président Sall contre le manque de solidarité des ministres en cette période de pénurie d’eau, a l’effet de sortir ces deniers de leur réserve. En charge du Tourisme dans le gouvernement d’Abdoul Mbaye sortant, Youssou Ndour devenu ministre conseiller auprès du président qui réagit sur la question ne manque pas de lâcher que « cette crise nous interpelle » tout en fredonnant une solution qui viendrait des eaux de pluie. Tout pour "atténuer les attentes des populations par rapport à la Sénégalaise des Eaux" (SDE).



Youssou Ndour : « Il faudrait vraiment réfléchir à atténuer les attentes des populations par rapport à la SDE »
« Je voudrais apporter toute ma solidarité aux populations du Sénégal en général et particulièrement à celles de Dakar qui subissent cette crise que l’on n’a pas vu venir. Je salue déjà la décision de prendre en charge les factures de ce mois pour les zones concernées. Je crois que c’est une très bonne chose », réagit d’emblée le chanteur qui poursuit.

« Mais cela doit nous interpeller sur l’avenir parce que ces problèmes posent d’autres problèmes. Si l’on voit aujourd’hui la ville de Dakar qui compte près de deux (2) millions de personnes, on devrait réfléchir sur comment récupérer l’eau de pluie qui va à la mer par exemple, essayer de créer des barrages ne serait-ce que qu’au plan de l’environnement et pour la propreté pour avoir de l’eau qui n’est pas forcément vendue par la SDE mais qui serait peut être gérée par les collectivités locales. Il faudrait vraiment réfléchir à atténuer les attentes des populations par rapport à la SDE et leur permettre de souffler un peu ».

« Mais je fais confiance au président de la République, je sais qu’il va maîtriser cette situation. Je fais confiance au gouvernement, je pense que c’est une situation qui va être maîtrisée le plus rapidement possible » assure le leader du mouvement citoyen qui renouvelle son arrimage dans le parti présidentiel, l’Alliance pour la République.

« Fekké Ma Ci Bollé » est un allié du président de la République et de son parti, l’APR. Nous avons discuté et nous allons vers une rencontre des deux entités pour arriver à un accord qui nous permettra d’aller ensemble aux locales prévoir l’élection présidentielle de 2017…C’est comme cela que nous fonctionnons en toute confiance », dit Youssou Ndour sur les colonnes du journal « l’observateur ».


Mardi 1 Octobre 2013 - 12:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter